Point de situation [MAJ 22/10 - 9h00]

Point de situation à l'université de Bordeaux mis à jour en fonction de l'évolution de la situation sanitaire lié au Covid-19.

[Mise à jour du 22/10 à 9h]

Message du président Manuel Tunon de Lara à l’ensemble des étudiants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs, Chers étudiants, 

A la veille des vacances, je souhaite vous rappeler les mesures barrières essentielles pour freiner la propagation de la Covid-19 dont le virus circule toujours activement. 

Plus que jamais, les mesures de prévention, les fameux 3 M, doivent être maintenus :

  • port du masque obligatoire à l’université, en intérieur comme en extérieur ;
  • respect d’une distance minimale d’un mètre entre les personnes, qui se traduit sur nos campus à la fois par une réduction des jauges de nos locaux et par l’interdiction des regroupements de plus de 10 personnes en dehors des salles aménagées pour le respect de cette distanciation physique ;
  • hygiène des mains rigoureuse, pour laquelle nous avons installé près de 800 distributeurs de gel hydroalcoolique pour faciliter le lavage des mains, en plus des sanitaires accessibles habituellement.

L’application de ces mesures et la responsabilité dont fait preuve notre communauté permettent de contenir la diffusion du virus dans l’établissement depuis la rentrée (moins de 35 nouveaux cas étudiants par semaine, répartis sur tous nos sites en Nouvelle-Aquitaine et à rapporter aux 57 000 étudiants que compte notre université).

Au-delà de la vie sur les campus, cette vigilance individuelle doit également s’appliquer dans le cadre privé. C’est un effort important pour chacune et chacun d’entre nous et je suis conscient de l’impact de cette épidémie sur votre vie d’étudiant dont les rencontres, les échanges, les moments plus festifs aussi, font normalement le sel. Mais il est essentiel de ne pas nous relâcher, pour nous protéger les uns les autres, pour protéger nos proches

Beaucoup d’entre vous vont d’ailleurs peut-être rentrer dans leur famille ou se déplacer pour les vacances universitaires de la Toussaint qui débutent ce vendredi. Or, ces déplacements pourraient accélérer la dispersion du virus sur le territoire français.

Pour l’éviter, l’ARS invite tous les étudiants de l’agglomération bordelaise à se faire dépister massivement et gratuitement, avant de partir en vacances. Pour cela, vous pouvez vous présenter avec votre carte aquipass dans les laboratoires privés ou les centres de dépistage de la métropole, dont celui installé à compter d’aujourd’hui et pour 3 semaines dans les locaux de l’université de Bordeaux, sur le campus Montaigne-Montesquieu à Pessac (consulter les horaires et informations pratiques). Un dispositif spécifique dédié aux étudiants du collège Santé doit également être déployé dans les jours à venir sur le campus Carreire à Bordeaux.

De la même façon, si vous vous rendez dans des zones « écarlates » et/ou êtes susceptibles d’avoir été en contact avec le virus, pensez aussi à vous faire tester avant de revenir sur le campus à la rentrée, même si vous ne présentez pas de symptômes.

Enfin, bien sûr, vous ne devez pas venir à l’université si êtes positif à la Covid-19, si vous présentez des symptômes ou si vous êtes un cas contact à risque confirmé par un professionnel de santé. Dans ce cas, vous devez vous isoler préventivement (y compris dans le cadre de vos activités privées) et pour ce qui concerne votre vie universitaire, prévenir l’Espace santé étudiant (ese@u-bordeaux.fr) de votre situation médicale et informer en parallèle votre service de scolarité ainsi que votre responsable pédagogique de votre absence.  Votre composante de formation vous indiquera les modalités possibles de continuité pédagogique, en fonction de votre situation.

Je vous remercie de votre solidarité et de votre responsabilité dans ce contexte sanitaire et je vous rappelle qu’en cas de questionnement ou de problématique liée à la Covid-19, vous ne devez pas hésiter à solliciter les services universitaires : votre scolarité, l’espace santé étudiant, les bureaux de la vie étudiante…

Vous pouvez compter sur nous pour vous accompagner dans cette période bien particulière.  

[Mise à jour du 18/09 à 17h30]

Message du président Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des étudiants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs, Chers étudiants,

Comme vous le savez, la Gironde est identifiée comme un département où la circulation du virus Covid-19 est très active. Cela a conduit la Préfète à prendre des mesures sanitaires renforcées pour la métropole bordelaise et la Gironde en début de semaine.

La majorité d’entre elles avaient déjà été anticipées dans le cadre du plan sanitaire en vigueur dans notre université pour la rentrée.

C’est le cas par exemple du port du masque, obligatoire depuis la rentrée,pour toutes et tous, dans l’ensemble des espaces intérieurs et extérieurs de l’université. Cette obligation, étendue dans un secteur de 50 mètres autour des entrées et sorties de l’université fait désormais l’objet d’une décision préfectorale,.

C’est le cas également des fêtes étudiantes, qui étaient déjà interdites à l’université et le sont aujourd’hui également en général sur tout le département, y compris dans le cadre privé.

Nous avons aussi organisé dès cet été, avec vos composantes de formation, les conditions pour vos enseignements soient aussi sûrs que possible, en réduisant de moitié les groupes dans les amphithéâtres et salles de cours, en aménageant ces locaux pour faciliter la distanciation physique, en investissant massivement dans des équipements numériques qui permettent la retransmission à distance ou en maintenant des dispositifs d’aide à l’équipement numérique pour les étudiants, les plus démunis.*

En complément, la Préfète nous a tous solennellement appelés à limiter les regroupements à 10 personnes maximum et a demandé la fermeture des tiers-lieux étudiants, les rassemblements conviviaux étant en effet à l’origine de la plupart des foyers de contamination groupés.

Les locaux de détente, foyers, salles de convivialité** habituellement ouverts aux étudiants,  sont donc fermés jusqu’à nouvel ordre. Vous devez par ailleurs éviterles rassemblements de plus de 10 personnes, que ce soit en intérieur ou en extérieur, dès que vous n’êtes plus dans des locaux d’enseignement réaménagés. Soyez vigilants en particulier dans les couloirs, avant d’entrer en cours.

Et comme il est impossible de boire, manger ou fumer sans retirer son masque,  les repas et pauses café (ou cigarette) sont strictement limités à 10 personnes sur nos campus. Nous  vous recommandons aussi  de les prendre de préférence à l’extérieur et d’augmenter la distance entre de vous en particulier lorsque vous mangez (2 mètres si possible). Nous cherchons avec les composantes de formation des solutions pour permettre à celles et ceux qui auraient besoin avec l’arrivée de l’automne et la réduction des capacités des restaurants universitaires de prendre leur repas froid à l’abri, dans le respect d’une distance suffisante entre les personnes.   

J’attire votre attention sur l’importance de respecter les gestes barrières, à l’université comme dans le cadre privé,  alors que le virus circule y compris au sein de notre communauté : au-delà du port du masque et de la distanciation physique, l’hygiène des mains comme l’isolement préventif en cas de symptômes sont essentiels.

> Si vous présentez des symptômes ou êtes positif à la Covid-19, ne venez pas à l’université. Prévenez l’Espace santé étudiant ese@u-bordeaux.fr (informations médicales) et informez en parallèle votre service de scolarité ainsi que votre responsable pédagogique de votre absence.  Ils pourront vous préciser les solutions possibles de continuité pédagogique en fonction de votre situation.

Enfin, n’hésitez pas à consulter l’espace d’informations dédié à la Covid-19 en ligne sur le site de l’université. Actualisé régulièrement, il contient notamment les réponses aux questions que vous vous posez le plus fréquemment.

J’ai bien conscience que les conditions de cette rentrée ne sont pas simples pour vous, ni sur le plan de votre formation, ni  sur celui de la vie étudiante mais je sais pouvoir compter sur la responsabilité de chacune et chacun, tout comme  vous pouvez compter sur notre engagement, celui de  vos enseignants et de toute la communauté universitaire. Protégez-vous, protégeons-nous les uns les autres.

* A ce titre, il est encore temps  pour vous de renseigner l’enquête sur vos usages numériques disponible ici.

** les locaux associatifs, attribués à une association identifiée, eux ne sont pas fermés. Leur utilisation dans le respect renforcé des consignes sanitaires est placée sous leur responsabilité. Si nous constatons que ces principes ne sont pas respectés, nous les fermerons immédiatement.

 

Message à l'attention de l'ensemble des personnels et des doctorants de l'université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

 Comme vous le savez, la Gironde est identifiée comme un département où la circulation du virus Covid-19 est très active. Cela a conduit la Préfète à prendre des mesures sanitaires renforcées pour la métropole bordelaise et la Gironde en début de semaine.

La majorité d’entre elles avaient déjà été anticipées dans le cadre du plan sanitaire en vigueur dans notre université pour la rentrée.

C’est le cas par exemple du port du masque, obligatoire depuis la rentrée,pour toutes et tous, dans l’ensemble des espaces intérieurs et extérieurs de l’université. Cette obligation, étendue dans un secteur de 50 mètres autour des entrées et sorties de l’université fait désormais l’objet d’une décision préfectorale. C’est le cas également des fêtes étudiantes, qui étaient déjà interdites à l’université et le sont aujourd’hui également en général sur tout le département, y compris dans le cadre privé.

Nous avons aussi organisé dès cet été, avec vos composantes de formation, les conditions pour nos enseignements soient aussi sûrs que possible, en réduisant de moitié les groupes dans les amphithéâtres et salles de cours, en aménageant ces locaux pour faciliter la distanciation physique, en investissant massivement dans des équipements numériques qui permettent la retransmission à distance ou en maintenant des dispositifs d’aide à l’équipement numérique pour les étudiants les plus démunis.

En complément, la Préfète nous a tous solennellement appelés à limiter les regroupements à 10 personnes maximum et a demandé la fermeture des tiers-lieux étudiants, les rassemblements conviviaux étant en effet à l’origine de la plupart des foyers de contamination groupés. Les locaux de détente, foyers, salles de convivialité* habituellement ouverts aux étudiants sur nos campus sont donc fermés jusqu’à nouvel ordre.

Nous devons également éviter tout rassemblement, que ce soit en intérieur ou en extérieur, en dehors des locaux spécialement réaménagés pour permettre le respect de la distanciation physique, en particulier pour les enseignements. Je vous rappelle donc que les réunions en présentiel au-delà de 10 personnes sont à proscrire et que les solutions de visioconférence doivent être privilégiées.

De la même manière, comme il est impossible de boire, manger ou fumer sans retirer son masque,  les repas et pauses café (ou cigarette) sont strictement limités à 10 personnes sur nos campus à la fois pour les étudiants et pour les personnels. Nous  recommandons aussi  de les prendre de préférence à l’extérieur et d’augmenter la distance entre les personnes en particulier lorsqu’elles mangent (2 mètres minimum).

  • Pour les personnels, à titre dérogatoire compte tenu du contexte sanitaire actuel, outre les espaces de convivialité existants, il est possible déjeuner dans son bureau individuel ou éventuellement les salles de réunion disponibles, en veillant à augmenter la distance minimale entre les personnes (2 mètres) et, dans tous les cas, quelle que soit la taille de la pièce, en limitant le nombre de personnes présentes simultanément à 10.
  • Pour les étudiants, nous cherchons avec les composantes de formation des solutions pour que celles et ceux qui en auraient besoin avec l’arrivée de l’automne et la réduction des capacités des restaurants universitaires puissent prendre leur repas froid à l’abri, dans le respect de ces consignes renforcées de distanciation.  

J’attire votre attention sur l’importance du respect des gestes barrières, à l’université comme dans le cadre privé,  alors que le virus circule y compris au sein de notre communauté : au-delà du port du masque et de la distanciation physique, l’hygiène des mains comme l’isolement préventif en cas de symptômes sont essentiels.

> Si vous présentez des symptômes ou si vous êtes positif à la Covid-19, ne venez pas à l’université.

Prévenez le service de santé au travail sstcovid19@u-bordeaux.fr (informations médicales) et informez en parallèle votre responsable hiérarchique et le pôle Ressources humaines et développement social (rhds@u-bordeaux.fr) de votre absence.

N’hésitez pas à consulter l’espace d’informations dédié à la Covid-19 en ligne sur le site de l’université. Actualisé régulièrement, il contient notamment les fiches sanitaires et procédures applicables à l’université de Bordeaux ainsi que les réponses aux questions que vous vous posez le plus fréquemment. Enfin, je vous rappelle, l’adresse mail covid@u-bordeaux.fr est à votre disposition pour toutes les questions liées à la situation sanitaire autres que celles spécifiques médicales.

J’ai bien conscience que les conditions de cette rentrée ne sont pas simples, ni pour vous, ni pour les étudiants et je mesure les efforts consentis par toutes et tous pour garantir le fonctionnement de l’établissement et en particulier le retour des étudiants sur nos campus. Je vous en remercie chaleureusement pour votre responsabilité et votre engagement.

*Les locaux associatifs, attribués à une association identifiée, eux, ne sont pas fermés. Leur utilisation dans le respect renforcé des consignes sanitaires est placée sous la responsabilité de chaque association. Si nous constatons que ces principes ne sont pas respectés, nous les fermerons immédiatement.

 

[Mise à jour du 11/09 à 9h]

Message du président Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs, chers collègues, 

Notre Ministère de tutelle vient de publier une circulaire qui actualise les consignes de rentrée dans le contexte épidémique et nous conduit à adapter les mesures d’obligation de port du masque à l’université définies dans un nouvel arrêt du président. En effet, cette obligation doit également s’appliquer aux enseignants qui dispensent leurs cours en présentiel ou aux orateurs dans des réunions, quelle que soit la distance avec le public. 

Ce message a donc pour objectif de vous rappeler à toutes et à tous que le port du masque est obligatoire pour toutes et tous dans l’ensemble des espaces intérieurs et extérieurs de l’université,  y compris lorsqu’une distance minimale d’un mètre ou plus peut être respectée entre les personnes. 

Ainsi cette mesure s’applique pour les personnels, y compris les enseignants en présence d’étudiants et quelle que soit la nature des enseignements, mais également dans les réunions même lorsque les participants sont à distance les uns des autres et restent statiques, ou bien lors de déplacements à l’intérieur des locaux ou en extérieur sur les campus… 

Nous attirons également votre attention sur l’importance de respecter et faire respecter partout et par tous les gestes barrières qui restent le premier outil de lutte contre la propagation du virus, alors que celui-ci circule activement dans notre région et tout particulièrement en Gironde, y compris au sein de notre communauté :

  • Port du masque
  • Lavage très régulier des mains
  • Distanciation physique d’1 mètre au minimum

Rappel : un espace d’informations dédié à la Covid-19 est disponible en ligne et actualisé régulièrement. Il contient notamment les fiches sanitaires détaillant les procédures applicables à l’université ainsi que les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les étudiants et les personnels.  Chacune et chacun est invité à s’y référer en cas de questionnement ou de doute.

En complément, la boite mail covid@u-bordeaux.fr permet de contacter la cellule de crise de l’établissement pour toute question autre que les questions spécifiquement médicales (qui doivent être adressées au Service de santé au travail sstcovid19@u-bordeaux.fr pour les personnels ou à l’Espace santé étudiant pour les étudiants ese@u-bordeaux.fr).

Nous savons pouvoir compter sur la responsabilité de chacune et chacun pour appliquer ces mesures qui permettront de limiter la propagation de l’épidémie et vous remercions de votre précieuse collaboration.

Manuel Tunon de Lara,
Président

Vincent Moreau,
Directeur général des services

 

[Mise à jour du 28/08 à 18h]

Message du président Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des étudiants de l’université de Bordeaux

 Chères étudiantes, chers étudiants,

Je tiens à vous souhaiter une excellente rentrée, même si elle ne sera, à l’évidence, pas comme les autres. Je me réjouis que vous puissiez – enfin – réinvestir nos campus, après avoir dû rester chez vous pendant près de 6 mois. Vous nous avez manqué ! Je souhaite aussi la bienvenue aux bacheliers qui vont découvrir l’enseignement supérieur. 

Les équipes pédagogiques et les services ont organisé une rentrée adaptée au contexte sanitaire, pour respecter les mesures préventives tout en facilitant la reprise d’une partie des enseignements en présentiel : les conditions sanitaires ont été adaptées et les jauges réduites dans tous les lieux d’enseignement pour maintenir la distanciation physique.

Le respect des mesures de prévention est essentiel pour éviter que le virus ne se propage au sein de notre communauté. La première de ces mesures est le port du masque obligatoire par toutes et tous dans tous les espaces intérieurs et extérieurs de l’université, à compter de ce lundi 31 août. En complément, plus que jamais, le respect des gestes barrières est nécessaire pour stopper l’épidémie : lavage des mains soigneux et fréquent et distanciation physique. Les professionnels de santé parlent de « règle des 3M » : Masque, lavage des Mains, 1 Mètre de distance...

Il est également essentiel que chacune et chacun d’entre vous soit en mesure de bien retracer son parcours et ses contacts dans l’établissement, au cas où elle ou il serait testé positif au virus. Cette vigilance individuelle permettra, le cas échéant, d’accélérer le repérage des éventuels contacts dits « à risque »* et donc de limiter la transmission du virus dans notre communauté.

Par ailleurs, si vous présentez des symptômes ou vivez avec une personne (colocataire, conjoint, parent, enfant…) positive à la Covid19, il convient de vous mettre en retrait et de consulter immédiatement votre médecin traitant. Concrètement, cela signifie ne pas venir à l’université, rester chez vous, et prévenir l’Espace santé étudiant pour connaitre la conduite à tenir ainsi que  votre scolarité**. Une adresse mail « covid » (covid@u-bordeaux.fr) est à votre disposition pour répondre à vos interrogations et vous orienter vers les bons interlocuteurs en cas de doute.

L’espace Covid19 en ligne sur le site de l’université est en cours de mise à jour pour s’adapter à cette nouvelle période qui s’ouvre. En particulier, des « foires aux questions » (FAQ) thématiques, accessibles à tous, permettront de répondre aux questions spécifiques des étudiants ou des personnels de l’université. N’hésitez pas à le consulter régulièrement pour y trouver les informations actualisées sur la situation ou les contacts utiles.

Vous y trouverez notamment les coordonnées de l’Espace santé étudiant qui assure des consultations dans ses locaux ou en téléconsultation en cas de besoin. Cette période exceptionnelle peut être source d’inquiétude, de stress et je vous invite à ne pas hésiter à solliciter du soutien auprès des professionnels de cet Espace.

Je sais pouvoir compter sur la responsabilité, l’engagement et la solidarité de toute notre communauté pour réussir ensemble cette rentrée universitaire singulière et je vous en remercie chaleureusement.

Bonne rentrée à toutes et à tous.

Manuel Tunon de Lara,
Président

* Les contacts à risque sont définis comme ceux entre deux personnes qui ne porteraient pas de masque et/ou n’auraient pas respecté la distanciation physique. Cependant, seuls les professionnels de santé, après analyse, peuvent caractériser formellement le contact comme étant « à risque ».

** Un justificatif médical de l’absence pourra être demandé pour justifier votre absence dans les enseignements obligatoires.

 

Message du président Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels et doctorants de l’université de Bordeaux

Chères collègues, chers collègues,

En cette période de rentrée, je tiens à vous souhaiter une excellente reprise à toutes et à tous ; j’espère que la période estivale a été reposante pour vous comme pour vos proches après l’année éprouvante que nous avons connue.

Comme vous le savez, la majorité de nos étudiantes et étudiants vont – enfin – réinvestir nos campus, après avoir dû rester chez eux pendant près de 6 mois et nous allons accueillir les bacheliers qui vont découvrir l’enseignement supérieur. Nous nous en réjouissons tous.

Je sais que vous êtes nombreuses et nombreux à travailler d’arrache-pied à l’organisation de cette rentrée pas comme les autres et je vous en remercie.

Alors que l’Agence régionale de santé (ARS) confirme l’accélération de la reprise épidémique, en particulier en Gironde, il est probable, compte tenu de la taille et de la diversité de notre communauté que des cas de Covid19 soient détectés dans les prochaines semaines ou prochains mois à l’université. L’enjeu est donc d’éviter que ces quelques cas ne propagent le virus au sein de notre communauté.

La première des mesures sanitaires applicables à toutes et tous, qu’il s’agisse des personnels, des étudiants, des intervenants extérieurs ou visiteurs est le port du masque obligatoire dans tous les espaces intérieurs et extérieurs de l’université, à compter de ce lundi 31 août. En complément, plus que jamais, le respect des gestes barrières est nécessaire pour stopper l’épidémie : lavage des mains soigneux et fréquent et distanciation physique. Les professionnels de santé parlent de « règle des 3M » : Masque, lavage des Mains, 1 Mètre de distance...

Il est également essentiel que chacune et chacun d’entre nous soit en mesure de bien retracer son parcours et ses contacts dans l’établissement, au cas où elle ou il serait testé positif au virus. Cette vigilance individuelle permettra, le cas échéant, d’accélérer le repérage des éventuels contacts dits « à risque »* parmi les collègues, les étudiants et les interlocuteurs dans le cadre professionnel, et donc de limiter la transmission du virus dans notre communauté.

Par ailleurs, si vous présentez des symptômes ou vivez avec une personne (conjoint, enfant, colocataire…) positive à la Covid19, il convient de vous mettre en retrait et de consulter immédiatement votre médecin traitant. Concrètement, cela signifie ne pas venir sur votre lieu de travail et rester chez vous, en prévenant bien entendu votre employeur**, avant de contacter le service de santé eu travail de l’université pour connaitre la conduite à tenir afin de protéger les autres au mieux selon chaque situation. Une adresse mail « covid » (covid19@u-bordeaux.fr) est à votre disposition pour répondre à vos interrogations et vous orienter vers les bons interlocuteurs en cas de doute.

L’espace Covid19 en ligne sur le site de l’université est en cours de mise à jour pour s’adapter à cette nouvelle période qui s’ouvre. En particulier, des « foires aux questions » (FAQ) thématiques, accessibles à tous, permettront de répondre aux questions spécifiques des personnels, par exemple sur son statut lorsqu’on est positif à la Covid19, « cas suspect » ou « cas contact », équipements de protection… mais aussi à celles des étudiants. N’hésitez pas à le consulter régulièrement pour y trouver des informations actualisées sur la situation ou des contacts utiles.

Vous y trouverez notamment les coordonnées des différents services du pôle Ressources humaines et développement social, en particulier du service de santé au travail, qui peut vous accompagner en cas de questionnement ou de difficulté particulière. Cette période exceptionnelle peut être source d’inquiétude, de stress et je vous invite à ne pas hésiter à solliciter du soutien auprès des médecins, de la psychologue travail ou de vos collègues.

Je sais pouvoir compter sur la responsabilité, l’engagement et la solidarité de toute notre communauté pour réussir ensemble cette rentrée universitaire singulière et je vous en remercie chaleureusement.

Bonne rentrée à toutes et à tous.

Manuel Tunon de Lara,
Président

* Les contacts à risque sont déterminés ceux qui ont eu lieu entre deux personnes qui ne portaient pas toutes les 2 un masque et/ou n’ont pas respecté la distanciation physique. Seuls les professionnels de santé, après analyse, peuvent caractériser formellement le contact comme étant « à risque ».

** Un justificatif médical de l’absence pourra être demandé par votre employeur.

 

[Mise à jour du 10/06 à 18h30]

Message du président Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels et doctorants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs,

Chères et chers collègues,

Depuis le début du déconfinement, à l’université de Bordeaux, plus de 3 000 personnels ont pu revenir sur les campus et y reprendre leurs activités en présentiel dans les locaux universitaires, ponctuellement ou régulièrement - dont près de 2 000 dans les structures de recherche.

Comme vous le savez, cette 2e phase du plan de reprise d’activités sur site de l’université s’appuyait sur des procédures de validation en amont par l’établissement imposées par la nécessité de garantir les conditions sanitaires pour notre communauté. 

Or depuis la semaine passée, nous avons vu avec soulagement le déconfinement se généraliser dans notre pays et permettre rapidement le retour à une forme de vie quotidienne –presque- normale.

Dans cette même dynamique, et  comme je vous l’ai annoncé il y a quelques jours, nous avons décidé de faciliter la reprise d’activité sur les sites universitaires partout où c’est possible, en assouplissant les conditions de retour dans nos locaux. 

Concrètement, pour cette nouvelle phase qui s’ouvre, la régulation de la reprise d’activités dans les locaux universitaires est désormais confiée aux responsables de structures, directeurs de laboratoires, composantes ou services. Compte tenu de l’assouplissement des mesures nationales, qui imposaient jusqu’à présent le respect d’un cadre uniforme, les autorisations préalables qui devaient être données par le Fonctionnaire sécurité défense sont supprimées.

Bien sûr, il conviendra que les responsables de structures préviennent en amont les services logistiques de cette reprise d’activité afin que le nettoyage des locaux occupés soit réactivé avant le retour sur site des personnels. Bien sûr également, chacune et chacun devra continuer à respecter les mesures sanitaires préventives et les fameux gestes barrières. 

Les directrices et directeurs pourront donc définir les modalités d’organisation pour leur structure, et notamment permettre le retour sur site des personnels, dans le respect des consignes sanitaires et le souci de prendre en compte l’impact de ces décisions sur les services, centraux notamment, au-delà de la seule structure placée sous leur responsabilité. Au plus près des personnels, ils pourront identifier, au cas par cas, les solutions adaptées aux missions, à la situation individuelle et aux conditions de travail de chacune et chacun, tout en veillant à ce qu’ils ne restent pas éloignés trop durablement du cadre de travail habituel. 

Si nous ne pouvons toujours pas reprendre notre fonctionnement tel qu’il était le 15 mars, nous pouvons l’adapter en gardant en tête quelques principes pragmatiques :

  • d’abord, le travail à distance peut être maintenu, totalement ou partiellement, lorsqu’il est possible sans incidence majeure sur les activités  à effectuer et devra l’être pour répondre aux contraintes éventuelles des personnels -je pense notamment aux personnes vulnérables.
    Je souhaite préciser à ce propos que la généralisation du travail à distance qui nous a été imposée par la crise sanitaire s’est faite dans des conditions exceptionnelles. Les retours de cette expérience nous permettront d’adapter pour la prochaine rentrée le cadre du télétravail proprement dit, que nous avions déjà mis en place à l’université, en continuant à veiller à son impact en termes de qualité de vie au travail.
  • ensuite, nous ne pouvons pas tous être présents dans les locaux en même temps parce que la distanciation physique reste nécessaire ; c’est pourquoi, quand c’est possible, la rotation des effectifs ou équipes comme l’organisation d’horaires de présence décalés contribueront à limiter la proximité physique sur le lieu de travail comme dans les transports en commun et permettront  à la majorité d’entre nous de retrouver, au moins ponctuellement, nos habitudes de travail.
  •  enfin, l’impact de la reprise d’activité sur le nettoyage des locaux doit être pris en compte à tous les niveaux, dans un contexte où les mesures sanitaires rallongent la durée des opérations de ménage. Il s’agira donc de veiller à rationaliser autant que possible l’utilisation des locaux pour limiter aux seuls locaux occupés la mobilisation des équipes logistiques déjà très fortement sollicitées.

Une note de service sera diffusée rapidement par le directeur général des services et le fonctionnaire sécurité défense à l’encadrement académique et administratif pour préciser le cadre de cette nouvelle étape de notre plan de reprise d’activités sur site. De la même façon, les fiches sanitaires d’ores et déjà disponibles dans l’espace dédié à la reprise d’activité sur le site de l’université feront l’objet d’une actualisation si nécessaire.

Je compte sur chacune et chacun pour respecter plus que jamais ces consignes sanitaires alors que nous allons être de plus en plus nombreux sur les campus, car le coronavirus est toujours là et ce sont nos comportements, et notamment l’application des mesures barrières qui endiguent l’épidémie.  

Cette 3e phase du plan de reprise d’activités, je le sais, est très attendue, même si en réalité  l’activité universitaire ne s’est jamais arrêtée et que malgré le confinement notre  communauté a travaillé d’arrache-pied pendant ce printemps si particulier. Je me réjouis que cette activité intense et jusque-là à distance revienne progressivement animer nos campus, tout comme je me réjouis de vous y recroiser les uns et les autres  au fil des prochaines semaines. 

Je vous remercie toutes et tous pour votre engagement indéfectible depuis le début de la crise.

 

 

[Mise à jour du 29/05 à 21h]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels et doctorants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs,
Chères et chers collègues

Les mesures annoncées par le Premier Ministre hier soir confirment que le déconfinement initié depuis 15 jours sur le territoire français va pouvoir se généraliser progressivement à compter du 2 juin prochain.
C’est un soulagement pour toutes et tous, après ce printemps si particulier. C’est aussi une responsabilité importante que nous devons assumer individuellement et collectivement car le coronavirus est toujours là : ce sont nos comportements et l’application des mesures barrières, nous l’avons constaté, qui endiguent l’épidémie.
 
Pour l’université de Bordeaux, nous avons engagé un plan de reprise des activités sur nos sites universitaires depuis 2 semaines et plus de 1000 personnels ont pu revenir sur les campus pour y reprendre leurs activités en présentiel, dans le respect des consignes sanitaires.
Je sais que ces procédures de validation des plans de reprise des activités sur site ont parfois pu sembler lourdes : il s’agissait de garantir des conditions de sécurité satisfaisantes pour chacune et chacun dans notre établissement dont la taille, la diversité des activités, la multiplicité des sites décuplent les contraintes sur le terrain.
Je tiens donc à souligner l’important travail d’organisation et de logistique qu’a exigé cette reprise à la fois de la part des services, en particulier du pôle PILPSE, et celle de toutes les structures concernées, notamment les laboratoires de recherche, qui s’y sont prêtées avec responsabilité. Je les en remercie chaleureusement.

Il s’agit à présent de pouvoir étendre autant que nécessaire cette reprise d’activités sur nos campus, tout en gardant bien en tête d’une part que le travail à distance doit être maintenu lorsqu’il est possible et, d’autre part, que l’épidémie n’est pas éteinte. Nous ne pouvons pas reprendre notre fonctionnement tel qu’il était le 15 mars.  

Les procédures de reprise d’activité sur site vont faire l’objet d’ajustements la semaine prochaine pour assouplir les conditions de retour dans les locaux universitaires et accélérer la reprise d’activité sur site partout où c’est nécessaire.

Je vous tiendrai informés la semaine prochaine des nouvelles dispositions et d’ici là, je vous remercie de respecter les PRA en vigueur. Si des ajustements sont d’ores et déjà possibles, nous devons nous assurer que les services logistiques ne soient pas submergés par un retour massif et simultané des personnels dans les locaux universitaires. Je compte donc à nouveau sur la mesure et la bienveillance dont vous avez preuve depuis le début de cette crise inédite. Il nous faut être encore un peu patients avant de toutes et tous nous retrouver sur nos campus.

De nombreuses questions se posent aussi sur un plus long terme.
C’est le cas notamment pour la rentrée de septembre, la préparation de l’accueil de nos étudiants, l’organisation de nos formations l’année prochaine... La vice-présidente en charge de la formation, Sandrine Rui, a posé le cadre des réflexions menées par les composantes dans cette perspective depuis quelques semaines. C’est sur la base de ces échanges avec les équipes pédagogiques que nous pourrons préparer les conditions d’une bonne rentrée.

La rentrée ne sera sans doute pas ordinaire. Nous n’imaginons pas basculer sur une formation totalement dématérialisée comme ont pu l’annoncer d’autres universités dans le monde : ce n’est ni notre culture, ni votre vision de la formation ; ce n’est pas non plus souhaitable au regard des enjeux d’intégration et d’accompagnement des étudiants.
Il va nous falloir trouver des adaptations mesurées, mêlant différentes modalités pédagogiques. Celles qui ont pu être expérimentées et déployées depuis le début de l’épidémie, quand elles apparaissent pertinentes, comme celles plus habituelles de nos enseignements en présentiel, dans des conditions de sécurité sanitaire qu’il nous faut anticiper.
Je sais que les enseignants ont été très mobilisés pour dispenser leurs formations et garder le contact leurs étudiants, et je les remercie pour leur dévouement.

Plus largement, je souhaite saluer ici l’engagement sans faille et le remarquable esprit de solidarité de toute notre communauté dont, ensemble, nous mesurons plus que jamais la force, depuis le début de la crise. 

 

 

[Mise à jour du 18/05 à 09h15]

Message du président de l'université de Bordeaux Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels et doctorants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs,
Chères et chers collègues,

Après une première semaine de déconfinement consacrée à la préparation intensive de la reprise de certaines activités sur les différents sites de l’université (uniquement celles qui ne peuvent pas être effectuées à distance), nous allons pouvoir démarrer dans les prochains jours la phase 2 de notre « plan de reprise d’activités sur site » conformément aux informations que le directeur général des services et le fonctionnaire sécurité défense vous ont adressées mercredi dernier.

Je sais que l’impatience est grande chez beaucoup d’entre vous et je la comprends. Mais notre priorité est de garantir que cette reprise se fasse dans des conditions de sécurité satisfaisantes pour tous, ce qui implique la mise en œuvre d’un dispositif nécessairement complexe pour un établissement comme le nôtre, compte tenu de sa taille, du nombre et de la diversité des structures qui la composent, des contraintes spécifiques à chacune d’elles, du nombre de sites à traiter… Je souhaite à nouveau remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui contribuent à ce chantier de définition et de mise en œuvre des PRAS ; je mesure l’ampleur du travail effectué et qui reste à fournir dans les prochaines semaines.

La journée de lundi 18 mai et la matinée de mardi 19 permettront de finaliser la préparation logistique et technique de l’ensemble des arrivées des personnels concernés sur les différents campus et d’activer cette phase 2 à partir de mardi 19 mai à 14h.

Je profite de ce message pour vous rappeler que seules les personnes formellement autorisées par le fonctionnaire sécurité défense pourront revenir dans ce cadre sur leur lieu de travail habituel à partir de cette date (elles ont été identifiées au préalable et prévenues par leur responsable de structure). Pour tous les autres, le travail à distance reste privilégié dans les prochaines semaines. Celles et ceux d’entre vous qui sont concernés par la reprise d’activité sur site devront respecter strictement les consignes précisées dans la note et le guide sanitaire disponibles sur le site web de l’université, dans l’espace Covid-19 dédié aux conditions et consignes pour la reprise d’activité sur les sites universitairesJe vous invite à prendre connaissance des dernières versions des différentes fiches sanitaires qui ont fait l’objet de mises à jour régulières depuis leur première publication.

Un impératif supplémentaire devra être respecté dans les premiers temps : par mesure de précaution, nous vous demandons de considérer l’eau du robinet comme impropre à la consommation. En effet, suite à l’arrêt prolongé du réseau de distribution d’eau dans nos bâtiments universitaires pendant la fermeture, de l'eau a pu stagner dans certaines canalisations et engendrer le développement de bactéries susceptibles de rendre l'eau du robinet non potable. Les opérations de maintenance nécessaires sont encore en cours et se poursuivront en début de semaine, aussi est-il important de ne pas consommer l’eau du robinet jusqu’à ce que les services confirment leur bonne exécution et la potabilité de l’eau de notre réseau interne à l’université. Nous vous en tiendrons immédiatement informés, pour chaque site universitaire.

Je sais pouvoir compter sur la responsabilité de chacune et de chacun dans ces circonstances qui restent toujours aussi inédites, malgré le déconfinement engagé.
 
Continuez à prendre soin de vous et de votre entourage, et ensemble appliquons les mesures de protection qui restent essentielles pour endiguer cette épidémie.

 

[Mise à jour du 07/05 à 17h40]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA à l’ensemble des personnels et doctorants de l’université de Bordeaux

Mesdames, Messieurs,
Chères et chers collègues

Comme l’a indiqué le président dans son message vidéo d’hier, le déconfinement qui débutera le 11 mai 2020 est assorti pour l’université de Bordeaux d’un plan de retour des activités sur nos sites universitaires en deux phases.

Concrètement, la phase 1, qui s’étend du 11 au 17 mai, est réduite aux seules activités nécessaires à un état des lieux des locaux, aux opérations de maintenance, de nettoyage et d’aménagements préalables à l’accueil des personnels.

Seuls les personnels habilités à réaliser ces opérations sont autorisés à se rendre sur les campus à partir du 11 mai ainsi que ceux missionnés par leur responsable hiérarchique, après validation d’une autorisation qu’il aura adressé au fonctionnaire sécurité défense. Les PCSI des campus disposeront donc de la liste des personnes susceptibles de se rendre sur chaque site, sachant que toute autre présence y sera proscrite.

De la même manière, le retour de certaines activités sur site prévu dans la phase 2, c’est à dire à partir du 18 mai, ne sera possible que pour une liste d'agents identifiés au préalable par les responsables de structure ou de service, soit pour une présence régulière, soit pour un besoin ponctuel. Le travail en présentiel demeurera l'exception.

Afin de permettre un retour sur site des activités essentielles de manière progressive et dans des conditions de sécurité satisfaisantes pour tous, nous vous prions de respecter strictement ces consignes et de vous rapprocher de votre hiérarchie pour toute question sur les modalités de la reprise d'activité.

Nous vous remercions de votre collaboration et de votre responsabilité, qui sont essentielles à la reprise progressive et sécurisée de nos activités sur les campus dans ces conditions exceptionnelles.

Vincent Moreau
Directeur général des services

et Fabrice Blanquie
Fonctionnaire sécurité défense, Directeur général des services adjoint en charge du pôle Communication et vie institutionnelle

 

[Mise à jour du 03/04 à 19h30]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA à destination des personnels

Alors que s’achève la troisième semaine de confinement national pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus Covid-19, j’espère que vous restez en bonne santé et souhaite vous faire part de toute ma reconnaissance pour votre implication dans ce contexte exceptionnel que nous vivons.

Vous le savez, car vous êtes vous-mêmes très mobilisés, tout est mis en œuvre dans notre université pour assurer la continuité de service malgré la fermeture de nos campus. Je sais que pour beaucoup d’entre vous cette continuité, pédagogique, scientifique ou administrative, se fait dans des conditions compliquées, qu’il s’agisse de concilier garde d’enfants et activité professionnelle, d’utiliser du matériel informatique personnel, de travailler avec des connexions plus ou moins performantes, ou d’apprendre très rapidement à utiliser de nouveaux outils et méthodes… La plupart d’entre vous expérimentez souvent pour la première fois l’enseignement à distance comme le télétravail et leurs spécificités, au premier rang desquels la difficulté, a fortiori dans ces circonstances, de maintenir le nécessaire équilibre entre les vies personnelle et professionnelle.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement au service de nos missions publiques et je mesure chaque jour les remarquables capacités d’adaptation, de solidarité et d’innovation de notre communauté au bénéfice des étudiants, de la recherche et de la santé.

Parce que c’est dans la durée que nous devrons faire face à cette crise, je compte également sur notre responsabilité individuelle et sur notre bienveillance collective  pour traverser ensemble cette situation inédite.

En ce vendredi soir, je vous souhaite un week-end ressourçant.
Prenez soin de vous et de vos proches.

 

[Mise à jour du 03/04 à 17h45]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA à destination des étudiants

Alors que s’achève la troisième semaine de confinement national pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus Covid-19, je souhaite m’assurer que vous allez bien et vous rappeler que votre université reste à vos côtés pendant cette période exceptionnelle.

Enseignants et services universitaires sont organisés et mobilisés au quotidien pour assurer la continuité de nos activités à distance, qu’il s’agisse de votre formation ou de votre accompagnement. Des dispositifs d’aide sociale d’urgence, en particulier, ont été activés pour celles et ceux d’entre vous qui sont dans une situation précaire.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter la Foire aux Questions dédiée au Covid-19 accessible sur le site de l’université ou sur celui de votre composante de formation. Nous y avons recensé les principales questions que vous vous posez et y apportons les réponses en ligne. Cette FAQFoire aux questions est régulièrement complétée depuis le début du confinement et continuera à l’être en fonction de l’évolution de la situation dans les semaines à venir.

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, vous pouvez aussi appeler le numéro vert 0 805 04 10 12 (de 8h30 à 18h du lundi au vendredi – appel gratuit).

Pour rappel, voici vos principaux interlocuteurs :

Nous sommes conscients que la question des examens vous préoccupe tout particulièrement et souhaitons vous assurer que les équipes pédagogiques sont à pied d’œuvre pour adapter les modalités de contrôle de connaissances de vos cursus dans ces circonstances exceptionnelles. Elles vous seront communiquées par votre composante de formation dès qu’elles seront stabilisées.

Nous continuerons à vous informer par mail (@etu.u-bordeaux.fr), sur le site de l’université et sur ses comptes officiels sur les réseaux sociaux pendant toute la durée de cette crise sanitaire. N’hésitez à relayer très largement ces messages et dispositifs autour de vous.

Enfin, comme vous le savez, il est essentiel que nous continuions à respecter scrupuleusement les consignes de confinement et les gestes barrières pour faire barrage à la propagation du virus et protéger chacune et chacun d’entre nous.

Soyons solidaires et prenons soin de toutes et tous.

 

[Mise à jour du 27/03 à 18h30]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA aux personnels

Cela fait aujourd’hui 10 jours que l'université de Bordeaux est fermée, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus COVID-19 et le Premier Ministre vient d’annoncer la prolongation du confinement national pour 15 jours supplémentaires au moins.
Dans ce contexte, vous êtes très nombreux à travailler depuis vos domiciles, dans des conditions souvent compliquées, avec des enfants à garder, des proches fragiles à accompagner… dans le souci commun d’assurer nos  missions de service public.
Je souhaite d’abord vous adresser à nouveau mes remerciements chaleureux et appuyés pour votre engagement.
Je tiens aussi à m’assurer que vous allez aussi bien que possible dans ces circonstances exceptionnelles.

Je vous rappelle que l’université reste présente, notamment à travers le pôle Ressources humaines et développement social, auprès de l’ensemble de ses agents, et tout particulièrement ceux qui se trouveraient dans une situation sensible.

Malgré la fermeture des locaux au public, la continuité de service est assurée :
· Santé : le service de santé au travail est joignable du par mail (adresse spécifique Covid-19 : sstcovid19@u-bordeaux.fr ou contacts habituels pour tout autre question) et si vous ressentez le besoin d’un accompagnement, la psychologue du travail et différents services d’écoute téléphonique sont à votre disposition.
· Action sociale : les assistantes sociales sont joignables par mail (adresse spécifique Covid-19 : servicesocialcovid19@u-bordeaux.fr ou contacts habituels pour tout autre question). Elles sont à votre écoute pour vous informer, vous orienter et vous accompagner dans les difficultés sociales et/ou financières que vous rencontrez, en particulier en cette période de confinement.
· Personnels en situation de handicap : la correspondante handicap reste votre interlocutrice privilégiée par mail : correspondant.handicap@u-bordeaux.fr
Retrouvez toutes ces informations dans la FAQ dédiée aux personnels sur le  site internet de l’université (www.u-bordeaux.fr) ou contactez le numéro vert 0 805 04 10 12 (de 8h30 à 18h du lundi au vendredi) pour vous faire guider.

En cette période où le lien social et la solidarité sont essentiels, n’hésitez pas à relayer ces informations aux personnes qui n’auraient pas accès aux outils numériques et à signaler toute situation qui le justifie par mail à servicesocialcovid19@u-bordeaux.fr.

De la même manière, n’hésitez pas à diffuser le plus largement possible les dispositifs d’accompagnement mis en œuvre pour nos étudiants et dont vous trouverez le détail sur le site internet de l’université.
Enfin, je vous remercie de continuer à respecter scrupuleusement les consignes essentielles pour faire barrage à la propagation du Covid-19 et en particulier les mesures de :
· fermeture de nos campus à toute personne dont la présence physique n’a pas été identifiée comme indispensable dans le cadre de notre plan de continuité d’activités ;
· confinement et gestes barrières, dans le cadre professionnel comme dans le cadre personnel.
Nous continuerons à vous tenir informés par mail et sur le site de l’université pendant cette crise sanitaire.
Prenez soin de vous et de vos proches.

[Mise à jour du 21/03 à 19h30]

Message de : 

  • Anne-Marie Tournepiche, Vice-présidente Vie étudiante et vie de campus
  • Paul Marsan, Vice-président étudiant

En raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, l'université de Bordeaux est fermée depuis lundi 16 mars, et vous devez  rester chez vous, comme nous tous, compte tenu des règles en vigueur de confinement national.

Ces circonstances exceptionnelles peuvent fragiliser davantage celles et ceux d'entre vous qui sont en situation de précarité et nous en sommes conscients. C’est pourquoi l’université se mobilise pour vous  soutenir en adaptant toutes ses actions à destination de la communauté étudiante.

Vous trouverez à suivre tous les dispositifs mis à disposition de celles et ceux d’entre vous qui se trouveraient dans une situation particulièrement difficile.

Sachez, en premier lieu, que même si les services à l’étudiant sont fermés au public, une continuité de service est assurée.

Santé et écoute psychologique

L’Espace santé étudiants (ESE) propose une permanence téléphonique infirmière, des téléconsultations médicales et de soutien et d’écoute psychologique. Vous pouvez les joindre du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h au 05 33 51 42 00 ou par mail.

Aide sociale

Les personnels des Bureaux de la vie étudiante répondent à toutes vos questions par mail :

Des permanences  téléphoniques vont être mises en place dans les prochains jours. N'hésitez pas à leur faire part de toute difficulté (financière, sociale) que vous rencontreriez.

Dans ce contexte, l’université renforce son dispositif d'aide sociale. Vous pouvez :

Nous accélérons le traitement des demandes d’aide et nous ferons le maximum pour vous apporter le soutien utile, et notamment financier, le plus rapidement possible.

Information 

Nous vous invitons à consulter régulièrement votre adresse mail institutionnelle (@etu.u-bordeaux.fr) et à consulter les informations publiées et mises à jour régulièrement sur le site de l'université pour connaitre les dispositifs d'aide mis en place (aide sociale, distribution alimentaire...)

Croyez bien que tous les personnels restent mobilisés et portent une attention renforcée à celles et ceux d’entre vous qui sont en situation de précarité. Nous restons donc à votre disposition et nous vous encourageons à vous informer et surtout à ne pas hésiter à vous manifester si vous avez besoin d’aide.

Veillez à respecter les gestes barrières et prenez soin de vous.

Bon courage et bien à vous toutes et tous.

 

[Mise à jour du 17/03 à 19h00]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA

Suite à l’allocution du Président de la République hier soir, je vous confirme que l'université de Bordeaux est fermée jusqu’à nouvel ordre et a activé son plan de continuité (PCA).

Je compte sur notre communauté pour respecter scrupuleusement les consignes de confinement qui sont essentielles pour faire barrage à la propagation de l’épidémie de coronavirus COVID-19 et protéger chacune et chacun d’entre nous.

Vous trouverez sur le site internet de l’université un ensemble d’informations mis à jour très régulièrement et notamment des pages de FAQ à destination des étudiants et personnels pour répondre aux principales questions qui se posent. Celles-ci seront complétées au fil de l’eau. Vous y trouverez également des conseils sanitaires et des contacts utiles.

Je vous informe par ailleurs que nous avons mis en place un numéro de téléphone unique, en lieu et place des standards habituels des campus : le 05 40 00 27 00 (joignable de 8h30 à 18h).

Aux étudiants, je souhaite rappeler que les équipes enseignantes et administratives de l’université de Bordeaux sont à pied d’œuvre pour garantir la continuité pédagogique et mettre en place des formats alternatifs d’enseignement dans le cadre de leurs cursus.

Les composantes de formation les informent régulièrement sur leur mail universitaire et leurs responsables pédagogiques et enseignants restent leurs interlocuteurs privilégiés. Je leur rappelle aussi que le contact par voie numérique est aujourd’hui le plus efficace, par exemple via la plateforme Moodle accessible depuis l’ENT.

D’une manière générale les outils numériques, à l’université comme partout, sont très sollicités en ces premiers jours de confinement national et de télétravail ; cela peut donner lieu à des lenteurs sur les outils pédagogiques, qui devraient se résorber rapidement dans les prochains jours.

Aux personnels,

  • équipes enseignantes et administratives qui sont à pied d’œuvre pour garantir la continuité pédagogique aux étudiants
  • laboratoires qui organisent la poursuite des activités essentielles à la vie scientifique de notre établissement
  • services qui sont mobilisés pour travailler à distance et garantir le fonctionnement minimal de l’université

Je sais les efforts que vous déployez individuellement et collectivement pour que notre établissement assure sa mission de service public au mieux dans des conditions souvent difficiles. Je souhaite vous adresser mes remerciements chaleureux pour l’engagement, la souplesse et l’innovation dont vous faites preuve dans les circonstances exceptionnelles que nous traversons ensemble.

Je sais pouvoir compter sur votre responsabilité et compréhension dans les circonstances exceptionnelles que nous traversons ensemble et je tiens à vous assurer de l’engagement total des équipes de l’université au service de ses missions.

 

[Mise à jour du 16/03 à 17h30]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA

La situation actuelle en relation avec le COVID-19 évolue très rapidement et il est de notre responsabilité collective et individuelle de respecter les consignes nationales pour limiter la propagation épidémique et protéger les plus fragiles. En tant qu’établissement d’enseignement supérieur de recherche avec une forte composante santé, nous devons être exemplaires dans l’application des mesures sanitaires nécessaires face à cette situation exceptionnelle.

Je vous rappelle que, comme toutes les universités françaises, l'université de Bordeaux est désormais fermée et a activé son plan de continuité d'activité (PCA). Tous les étudiants et personnels doivent rester chez eux, à l’exception des personnels sont la présence est indispensable au fonctionnement vital de l’établissement, et dans le cadre strict du plan de continuité d’activités.

Dans ce cadre, l'horaire de fermeture des bâtiments est fixé à partir de ce jour à 18h, et ce jusqu'à nouvel ordre. Il est demandé aux responsables de sites (laboratoires, bâtiments dédiés à la formation, services administratifs…) de veiller à cette fermeture et de faciliter l’intervention des équipes des PCSI qui assureront des rondes de vérification dans la soirée. Cet horaire de fermeture  pourra être décalé en fonction des nécessités de service, particulièrement si des contraintes d’organisation sont nécessaires ce jour pour fermer dans de bonnes conditions, notamment dans les unités de recherche.

En l’absence de nouvelles consignes, et à compter du mardi 17 mars, l’accès aux bâtiments s’organise de 8h à 18h dans le respect des plans de continuité d’activités opérationnels établis par chaque structure et pour les seules personnes autorisées dans le cadre de ces PCA.

J’attire votre attention sur le fait que l’établissement veille à se conformer strictement aux consignes nationales transmises par notre Ministère de tutelle et qu’un délai après la communication publique du gouvernement est donc nécessaire avant l’information à chacune et chacun d’entre vous des dispositions prises à l’université de Bordeaux.

Dès demain des pages de FAQ seront mises en ligne sur l’intranet et le site internet de l’université pour répondre aux principales questions qui se posent. Elles seront complétées par un numéro vert en lieu et place des standards de l’établissement dont le numéro vous sera communiqué dès que possible.

Je vous remercie de votre compréhension et tiens à vous assurer de la mobilisation pleine et entière à vos côtés de toute l’équipe de direction et de l’administration dans ces circonstances exceptionnelles.

 

[Mise à jour du 15/03 à 20h00]

Message du président de l'université de Bordeaux, Manuel TUNON de LARA

Comme vous le savez, samedi 14 mars, le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. Il a notamment demandé à l'ensemble de nos concitoyens de respecter les consignes de distanciation sociale, en particulier de limiter les déplacements, les réunions et les contacts non indispensables, ainsi que de respecter des gestes barrières. Les administrations sont invitées à engager une action massive d'organisation du télétravail.

Dans ces conditions, et compte tenu des nouvelles consignes reçues ce jour de notre ministère de tutelle, je demande à tous les personnels dont la situation particulière les rend vulnérables devant le risque épidémique de rester à leur domicile dès demain et jusqu’à nouvel ordre, et de se signaler au service santé au travail (sstcovid19@u-bordeaux.fr), au Pôle RHDS (poleRHDS@u-bordeaux.fr) ainsi qu'à leur supérieur hiérarchique.

Cette disposition conformément aux recommandations du Haut conseil en santé publique transmises par notre ministère de tutelle, concerne notamment les femmes enceintes, les personnes présentant une insuffisance rénale, cardiaque ou respiratoire, une cirrhose, des risques cardiovasculaires, un diabète insulinodépendant ou présentant des complications, une obésité chronique ou une immunodépression. Elle s’applique également à toute personne malade. Le cas échéant, des modalités de télétravail pourront être mises en place. 

J’invite les autres personnels à rester à leur domicile demain dans l’attente des consignes qui leur seront transmises par leur supérieur hiérarchique, à l’exception de celles et ceux :

  • mobilisés dans les activités essentielles qui relèvent de nos plans de continuité de l’activité (PCA)
  • directement impliqués dans des projets de recherche sur l’épidémie COVID-19 ou des épidémies comparables

L'activation des plans de continuité d'activité implique en effet le maintien des activités vitales de l'établissement. Le télétravail sera activé chaque fois que les missions le permettent et jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, je vous rappelle la nécessité de respecter impérativement les gestes barrières et les règles de distanciation sociale (distance d’un mètre entre les personnes, annulation de toutes les réunions et rencontres en présentiel qui  peuvent l’être, priorité aux échanges mails et téléphoniques, pour les réunions indispensables liées à la continuité d'activité, calibrage des salles permettant le respect de la distanciation ou à défaut audioconférences,…).

Protégez-vous et protégez les autres en respectant ces consignes nationales.

Je sais pouvoir compter sur l'engagement et la responsabilité de chacun d'entre vous pour traverser collectivement cette situation exceptionnelle. 

 

[Mise à jour du 14/03 à 12h00]

Précisions concernant la fermeture des Bibliothèques universitaires

Dans le cadre de la fermeture de l'université les BU seront fermées à compter de ce samedi 14/03 soir et ce jusqu'à nouvel ordre.

Dans ces circonstances exceptionnelles :

  • la durée des prêts sera allongée autant que nécessaire
  • aucune pénalité ne sera appliquée aux documents à rendre
  • les boites de retour restent ouvertes

Les bibliothèques peuvent être contactées via l'adresse suivante : doc-bibliotheque@u-bordeaux.fr

 

[Mise à jour du 13/03 à 21h30]

Conformément aux directives du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, l’université de Bordeaux sera fermée au public à partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Cette fermeture s’applique aux activités de formation en présentiel ; elle concerne donc les étudiants qui sont invités à rester chez eux ou à rentrer sur le lieu de leur résidence principale.

Les autres activités de l’université et en particulier la recherche et l’administration sont maintenues dans le respect des consignes générales.

Continuité pédagogique

Aucune forme d'enseignement en présentiel ne se tiendra à compter de lundi 16 mars. L’université organise la continuité pédagogique pour limiter au maximum l’impact de ces dispositions exceptionnelles sur le cursus des étudiants.

Les enseignants de l’ensemble des composantes de formation, avec l’appui des équipes administratives, sont mobilisés pour rendre accessibles à distance leurs enseignements, au cas par cas et sous tous les types de formats possibles (e-learning, vidéos, live…). Un plan de continuité pédagogique va être mis en place, en lien avec les équipes de direction des collèges et instituts de formation.

Les modalités d’examens pourront éventuellement être aménagées.

Les concours (PACES, ECN, CAPES, agrégation,…) seront eux maintenus dans leurs conditions habituelles d’organisation, celles-ci étant compatibles avec les mesures de prévention sanitaires en vigueur.

Maintien des autres activités universitaires

Les laboratoires de recherche restent ouverts dans le respect des consignes générale, la science étant, comme l’a rappelé la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, une des réponses à cette situation inédite.

De la même manière, les services administratifs restent ouverts. Les personnels qui sont en situation de télé-travailler depuis leur domicile privilégieront cette modalité de travail, avec l’accord de leur responsable hiérarchique et dans les conditions définies par le Directeur général des services.

Bibliothèques

Compte tenu des informations dont nous disposons à cette heure, les bibliothèques universitaires seront fermées aux étudiants et au public à partir de lundi. Le personnel des bibliothèques, lui, maintiendra ses activités.

Missions hors de France

L’université suspend jusqu’à nouvel ordre toute mission en dehors du territoire français métropolitain (y compris vers les DOM-TOM).

Les personnels et les étudiants sont invités à consulter très régulièrement leur messagerie universitaire, y compris en soirée ou le week-end. Des pages FAQ dédiées seront mises en ligne sur le site internet de l’université.

 

[Mise à jour du 13/03 à 11h30]

Afin de protéger au mieux l’ensemble de la population et de tenir compte de l’évolution de l’épidémie de COVID-19, le Président de la République a annoncé hier soir une série de mesures, qui comprennent a minima la fermeture au public de l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur à compter du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Conformément à cette décision, l’université de Bordeaux sera fermée à partir du lundi 16 mars. Aucune forme d'enseignement en présentiel ne se tiendra à compter de lundi et jusqu'à nouvel ordre. De la même manière les bibliothèques universitaires seront fermées aux étudiants et au public

Un plan de continuité d’activité, incluant les dispositifs pédagogiques, est en cours de déploiement. 

Les modalités pratiques de la fermeture seront communiquées au plus tard en fin de journée, le Ministère devant transmettre ses instructions précises cet après-midi.Dans ces circonstances exceptionnelles, nous vous invitons donc à consulter très régulièrement votre messagerie universitaire, y compris en soirée ou le week-end. Les informations seront également mises à jour en temps réel sur les canaux de communication institutionnels habituels : site web et intranet de l'université, ENT, comptes facebooktwitter et instagram.

  

 

[Mise à jour du 10/03 - 17h30]

Le coronavirus COVID-19 est désormais présent sur le territoire national, avec notamment plusieurs sites de cas groupés appelés "clusters" (à ce jour des communes situées en Haute-Savoie, dans l’Oise, le Morbihan et le Grand-Est).

Mesures en cours

Compte tenu de cette présence du virus sur le territoire, conformément aux consignes ministérielles, à ce jour les mesures de prévention qui s'appliquent à l'université de Bordeaux sont les suivantes :

  • Les étudiants, enseignants, enseignants chercheurs et personnels résidant ou ayant séjourné (congé, week-end…) dans un cluster doivent :
    • s’ils sont toujours dans le cluster : y rester jusqu’à la fin du classement de la zone en cluster 
    • s’ils ont quitté le cluster : rester en quatorzaine avant de revenir à l'université

Nous mettrons tout en oeuvre, dans la mesure du possible, pour assurer une continuité pédagogique aux étudiants concernés.

  • Les étudiants, enseignants, enseignants chercheurs et personnels qui reviennent de pays étrangers où circule le virus sont invités à ralentir leur vie sociale et à s'auto-surveiller (prise de température deux fois par jour) ;
  • Les personnes ayant réalisé un court passage dans un cluster (correspondances de transport par ex.) peuvent rejoindre l'université et sont invitées à faire preuve de vigilance.

L'université maintient la suspension jusqu’à nouvel ordre, de tout départ professionnel ou étudiant vers les zones d’exposition confirmées officiellement (à ce jour : Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, Italie) pour ses étudiants, chercheurs, enseignants-chercheurs et personnels administratifs. Elle recommande également à sa communauté de reporter tout déplacement personnel vers ces mêmes zones.

Obligation de signalement

Les étudiants et les personnels, y compris les chercheurs invités, doivent impérativement se signaler à l’université en remplissant ce formulaire en ligne dans les deux cas suivants :

  • suspicion ayant conduit à faire un test, que celui-ci soit positif, négatif ou en cours ;
  • impossibilité de réintégrer l'université (confinement dans un "cluster" en France ou quatorzaine préventive suite à un séjour dans un "cluster").

A noter : les personnels doivent en parallèle également se signaler à leur hiérarchie (n+1) et aux équipes du pôle RHDS par courriel poleRHDS@u-bordeaux.fr

 
Data-Visuel_Covid-19

Consignes sanitaires

Pour limiter la propagation du virus, il est essentiel de respecter et de diffuser les consignes sanitaires officielles et, en particulier, les gestes barrières listés ci-dessous :

  • Se laver les mains très régulièrement ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ;
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique ;
  • Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).

Toute personne revenant d’une zone d’exposition ou de l’un des « clusters » identifiés officiellement doit en outre appliquer les consignes suivantes :

  • Surveiller sa température 2 fois par jour ;
  • Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Eviter tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Eviter de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
  • Eviter toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…) ;

En cas de signes d'infection respiratoire

(fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires)
Si vous habitez dans une zone où circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
  • Évitez tout contact avec votre entourage.
  • Portez un masque (sur prescription médicale).
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Bibliothèques

Mesdames, messieurs,
Chères collègues, chers collègues,

Comme vous le savez, hier samedi 14 mars, le Premier ministre annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. Il a notamment demandé à l'ensemble de nos concitoyens de respecter les consignes de distanciation sociale, en particulier de limiter les déplacements, les réunions et les contacts non indispensables, ainsi que de respecter des gestes barrières. Les administrations sont invitées à engager une action massive d'organisation du télétravail.

Dans ces conditions, et compte tenu des nouvelles consignes reçues ce jour de notre ministère de tutelle, je demande à tous les personnels dont la situation particulière les rend vulnérables devant le risque épidémique de rester à leur domicile dès demain et jusqu’à nouvel ordre, et de se signaler au service santé au travail (sstcovid19@u-bordeaux.fr), au Pôle RHDS (poleRHDS@u-bordeaux.fr) ainsi qu'à leur supérieur hiérarchique.

Cette disposition conformément aux recommandations du Haut conseil en santé publique transmises par notre ministère de tutelle, concerne notamment les femmes enceintes, les personnes présentant une insuffisance rénale, cardiaque ou respiratoire, une cirrhose, des risques cardiovasculaires, un diabète insulinodépendant ou présentant des complications, une obésité chronique ou une immunodépression. Elle s’applique également à toute personne malade. Le cas échéant, des modalités de télétravail pourront être mises en place. 

 

J’invite les autres personnels à rester à leur domicile demain dans l’attente des consignes qui leur seront transmises par leur supérieur hiérarchique, à l’exception de celles et ceux :

- mobilisés dans les activités essentielles qui relèvent de nos plans de continuité de l’activité (PCA)

- directement impliqués dans des projets de recherche sur l’épidémie COVID-19 ou des épidémies comparables

L'activation des plans de continuité d'activité implique en effet le maintien des activités vitales de l'établissement. Le télétravail sera activé chaque fois que les missions le permettent et jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, je vous rappelle la nécessité de respecter impérativement les gestes barrières et les règles de distanciation sociale (distance d’un mètre entre les personnes, annulation de toutes les réunions et rencontres en présentiel qui  peuvent l’être, priorité aux échanges mails et téléphoniques, pour les réunions indispensables liées à la continuité d'activité, calibrage des salles permettant le respect de la distanciation ou à défaut audioconférences,…).

Protégez-vous et protégez les autres en respectant ces consignes nationales.

Je sais pouvoir compter sur l'engagement et la responsabilité de chacun d'entre vous pour traverser collectivement cette situation exceptionnelle. 

Sites officiels pour s'informer

Contact personnels

Service de santé au travail
Pour toute question sur le virus, symptômes, mesures de prévention

05 40 00 60 60 / 37 11
Contacter par courriel

Contact étudiants

Espace Santé Étudiant
L’Espace santé étudiant propose aux étudiant.e.s une permanence téléphonique infirmière, des téléconsultations médicales et de soutien et d'écoute psychologique.

05 33 51 42 00
Contacter par courriel